À la terre fraîche des cultivateurs

L’enjeu qui attend les cultivateurs demande une compétence bien déterminée. En effet, le défi est lancé en 2030, et la France sera complètement indépendante sur le côté agroalimentaire. On ne peut pas nier aussi l’évolution de la technologie et l’existence des matériels innovants pour assurer la performance des cultivateurs.

Du vin bio et bon

Nous avons TOUS le devoir de protéger cette planète, et nous essayons juste de contribuer en faisant du bon vin !

Nous sommes donc très heureux de consommer bio. Nous avons d’abord commencé une conversion pour devenir acheter entièrement biologique avec la Soil Association, mais cette année, nous sommes passés à The Bio-dynamic Association. Conformément au calendrier biodynamique, cette année les tailles ont commencées le 5 mars. C’était une nouvelle lune, qui faisait monter la sève, aidant ainsi à éradiquer toute maladie de la vigne créée par les plaies de taille. 

Il y a cependant des défis à relever, à savoir que la lutte contre les ravageurs et les maladies de la vigne et c’est désormais plus compliquée et difficile parce que nous les producteurs ont moins d’armes puissantes. Cela nécessite une approche holistique plus douce, qui prend bien sûr plus de temps et de considération, avec potentiellement plus de coûts impliqués. C’est cependant beaucoup plus gratifiant. Chaque année, les producteurs de vin bio adoptent des méthodes plus biodynamiques, elles relèvent du bon sens, et il y a beaucoup à dire sur les anciennes méthodes de culture.

Le cépage : la matière première du vin

Le cépage : la matière première du vin

Depuis des siècles, le vin est le breuvage par excellence qui accompagne les repas. Et s'il est connu qu'il est fabriqué à partir des raisins, il n'en demeure pas moins que toute sorte de raisin n'est pas bonne à la vinification. Le vitis...

lire plus

La place des addicts en cuisine

Le choix des ustensiles de cuisine, la décoration, le design de la cuisine, le coût d’aménagement, et toutes les actualités sur les nouveautés des matériels de cuisines sont visibles sur cette rubrique.

Alors, puisque dans cette cuisine les ustensiles sont vos complices, il va falloir apprendre à vivre avec eux, à les connaître, et les exploiter pour produire cette envie de finir son assiette à table.

La touche d’assaisonnement

Une assiette sans assaisonnement est juste fade, sans douceur ni parfum, donc aucun plaisir à table. On parle des condiments dans la cuisine, le sel et le poivre, les divers aromes, les herbes fines qui donnent du parfum, du Ketchup, de la moutarde, de la sauce soja, de la mayonnaise et tout le reste. Tous les condiments ne produisent pas la même sensation, il faut donc les connaître pour avoir l’aisance à son usage.

L’évasion des gourmets

Les passionnées de la cuisine trouveront toujours une place dans n’importe quel restaurant où ils s’invitent. Chacun a son style, mais c’est en découvrant nos différences qui nous permettent de garder une belle apparence.

Testez, visitez, admirez, prenez goûts, adoptez, commandez et emportez ce que vous mangez tant que cela vient d’un bon restaurant.